FLUENCE
Fluence, action de couler, mouvement de ce qui coule.  
Avec la  collection Fluence, je m'intéresse aux mouvements du verre en fusion. Le procédé que j'ai développé me permet de dessiner, de retranscrire graphiquement les mouvements d'écoulement dans la masse même du verre, dans sa profondeur. Ainsi, le verre garde en mémoire l'empreinte et la trajectoire de sa transformation à haute température. Le verre fige, capture pour l'éternité un mouvement lent, une onde, un flux. 
Lors de la fusion, les couches de verre s’étirent, se rapprochent, se condensent et se dispersent, emportant avec elles, la fine couche d’émail dont elles ont été saupoudrées. Cette fine épaisseur de couleur suit les mouvements de son support, elle s’étend, s’affine et s’enroule sur les périmètres de chaque épaisseur de verre dans une sorte de congé naturel. En s’étalant, l’émail gagne en transparence sur la surface et s’accentue sur le périmètre pour dessiner le fluage qu’a vécu la matière.
Le verre est serti sur une roche volcanique, à l'aspect brut et rugueux, qui contraste avec sa surface lisse et brillante. Cette pierre, venue des volcans d'auvergne, propose également une réflexion sur les états de la matière : roche liquide, en fusion qui s'écoulait le long des pentes des volcans et qui s'est refroidie, durcie rapidement lors de sa redescente en température, tout comme le verre dans mon four. Un jeu virtuose où la forme liquide et la matière durcie se croisent et s’interpénètrent à l’infini.

LE TEMPS DU VERRE
Primée au niveau national par le Concours Ateliers d’Art de France, catégorie Création, la « Coulée 2.4 » issue de la collection Fluence est le fruit de ce savoir-faire familial de l’émaillage par saupoudrage et d’un travail de recherche d’un verre épais, coloré et de grande dimension. La particularité de cette collection de pièces aux couleurs acidulées, d’une transparence délicate, réside dans une volonté de laisser le verre s’exprimer en l’affranchissant du moule habituellement requis par cette technique. Ainsi, chaque pièce, constituée d’un empilement de feuilles de verre épaisses émaillées à la main, fusionne à la cuisson, laissant apparaître un jeu libre de lignes colorées. Le mouvement d’écoulement du verre se dessine dans la masse de cet objet qui garde en mémoire l’empreinte et la trajectoire de sa transformation à haute température.
La collection Fluence au salon Maison & Objet, mars 2022.​​​​​​​

You may also like

Back to Top